DACIA Logan de retour aux 24 heures aux Nürburgring

36
DACIA LOGAN
DACIA LOGAN

Les 24 heures du Nürburgring présentent toujours l’une des grilles les plus importantes et les plus denses du sport automobile, avec une variété allant des voitures GT3 aux Golf GTI quasi-standard, en passant par les BMW Série 3, courant 24 heures durant sur le circuit de 15,8 miles.

Ces dernières années, une voiture a conquis le cœur et l’esprit des fans plus que toute autre : la Dacia Logan d’Ollis Garage Racing. Modèle de la première génération de la Logan, introduite en 2004 et toujours en production aujourd’hui sous différentes formes, la voiture a été considérablement modifiée pour la course. Elle était équipée d’une suspension personnalisée et le moteur standard de 1,6 litre développant 104 ch a été remplacé par un moteur Renaultsport de 2,0 litres développant 163 ch.

Malgré cela, elle était presque toujours la plus lente, non seulement de sa catégorie, mais de toute la course. Cependant, elle a acquis une réputation de challenger courageux capable de terminer plusieurs fois cet événement épuisant. Survivre pendant 24 heures sur le circuit le plus punitif du monde n’était pas une mince affaire, et la petite Logan est devenue un véritable héros outsider.

Nous utilisons le passé car la Logan a malheureusement été détruite lors de la course de l’année dernière, étant coupée et envoyée dans une barrière par une Porsche 911 GT3 R pendant la nuit. Même si le pilote Maximilian Weissermel était indemne, la voiture était une perte totale, et il semblait que ce serait également le cas pour la Logan.

Mais maintenant, Ollis Garage Racing a annoncé la nouvelle la plus excitante de la saison de course jusqu’à présent : la Logan est de retour. Eh bien, une Logan. Désireuse de poursuivre son aventure, l’équipe a trouvé une nouvelle voiture et revient cette année sur le Nürburgring.

L’équipe a travaillé sur la voiture pendant l’intersaison et elle fera ses débuts lors de la manche d’ouverture du championnat Nürburgring Langstrecken Serie (NLS) de cette année, une course de quatre heures le 6 avril. Ceci n’est bien sûr qu’un avant-goût pour le plat principal qu’est la course de 24 heures, qui se déroulera les 1er et 2 juin.