DACIA Sandero Cabrio : un plaisir pas cher ?

610
DACIA Sandero Cabrio
DACIA Sandero Cabrio

Bien que cela semble peu probable, cette Dacia Sandero pourrait être la version CC (Coupé-Cabriolet) la plus abordable.

Pouvez-vous imaginer une Dacia Sandero avec un toit ouvrant ? Cela pourrait potentiellement changer la donne.

Comme c’est habituel chez Dacia, le principal point fort pour les acheteurs potentiels serait le prix bas, voire raisonnable. En prenant comme référence le prix de départ de la Sandero de base, fixé à 11 300 euros, un tarif d’environ 20 000 euros pour la version CC semble particulièrement attractif.

Il s’agirait d’une voiture adaptée à une utilisation tout au long de l’année, grâce à son toit décapotable rigide offrant une isolation efficace contre le froid et la pluie pendant les mois d’automne et d’hiver. Logiquement conçu pour une ou deux personnes, le coffre à bagages serait évidemment assez petit lorsque le toit serait replié.

Malgré son poids accru dû au système hydraulique déplaçant le toit, la Dacia Sandero Cabrio pourrait conserver les mêmes moteurs déjà présents dans la gamme, évitant ainsi le recours à des moteurs plus puissants. Nous faisons référence au moteur bicarburant (essence et GPL) 1.0 ECO-G de 100 ch et au moteur essence turbocompressé 1.0 TCe de 90 ch.

Avec le premier, le cabriolet Sandero pourrait fonctionner avec le carburant le moins cher actuellement disponible, le GPL. En effet, posséder une voiture décapotable ne signifie pas nécessairement devoir dépenser davantage pour son carburant, n’est-ce pas ?

Bien évidemment, nous sommes convaincus que ce modèle susciterait un vif intérêt en Europe. Après tout, qui aurait pu imaginer une Sandero décapotable ?